6 plongées médiocres à Koh-Kut Thailande, déception


Pêche et covid ont fait de cette ile un lieu de plongée assez médiocre.

Y aller

Tout commence à l’embarcadère Laem Sok de Trat, à 350 kilomètres de Bangkok. Depuis la capitale thaïlandaise, c’est d’abord en car climatisé que s’effectue le long trajet (6 heures) jusqu’aux ferrys qui desservent les deux îles. À Bangkok, rendez vous sur place et achetez le voucher.
Avec ses collines sinueuses, koh kut était il n’y a pas si longtemps totalement recouverte par la forêt tropicale.

Pour s’y rendre, 45 minutes de ferry depuis Koh Mak (300 bahts/personne, 9 €) ou deux heures depuis l’embarcadère de Trat (750 bahts/personne, 22 €) pour une arrivée au port d’Ao Salat, au nord-est de Koh Kood. Les resorts et les restaurants sont clairsemés sur toute l’île, bien que l’activité se concentre au nord. Une trentaine de minutes pour traverser l’île en taxi (100 bahts, 3 € par personne) ou à scooter (250 bahts par jour, soit 7 €, permis français accepté) .

En deux mots


Les plages font la réputation de l’île, Ao Phrao, au sud, ou encore Klong Chao, au centre, en sont une bonne démonstration.


Au sud-est, le village de pêcheurs d’Ao Yai : trottoirs et maisons sur pilotis, bateaux colorés, réfection des filets de pêche, écaillage des poissons, restaurants…

Ne manquez pas le point de vue, à deux kilomètres de l’arrivée, pour une vue plongeante sur le village.

Koh Kood aussi aussi appelée Koh Kut, est une île de pêcheurs avec quelques complexes hôteliers très haut de gamme : longues plages de sable blanc, eau translucide, cocotiers à perte de vue et presque personne à l’horizon. A plus de 700 euros la nuit Soneva Kiri de Six Senses ou Soneva on sait où l’on met les pieds ! En effet, le même concept est décliné sur deux marques : chic et luxe ecolo.
pour la plongée, une ile de pêcheurs n’est jamais une super idée.

En periode de covid encore plus vide Oui, cette île est assez peu fréquente qui n’attire que quelques voyageurs en quête de calme et de pseudo écologie . On vous en dit plus sur cette île thaïlandaise à visiter pour décompresser loin des foules touristique pour faire le choix du moyen super cher. loin de l’authenticité vous trouvez une ile ou le contraste vous accompagnera. Les plages sont sympas mais privatisées.

En revanche si vous êtes un amateur de restaurants de poisson vous trouverez votre bonheur.

6 plongées médiocres à Koh-Kut Thailande, déception

C’est dans la province de Trat, au Sud-Est de Bangok dans le golfe de Thaïlande, que qu’est situ l’île de Koh Kood. Située près de la frontière cambodgienne, elle a longtemps été isolée du fait des conflits entre le Cambodge et la Thaïlande. 

6 plongées médiocres à Koh-Kut Thailande, déception
Vue du Sunset Bar

Si Koh Kood a longtemps été étiquetée tourisme de luxe, suite au covid les petits hôtels ou auberges pour tous les budgets ont beaucoup soufferts et sont en piteux états . Inutile de prévoir shopping et soirées ! Ici, vous ne trouverez ni boutiques, de rare bar et seulement une route et une nature quasi vierge… Aujourd’hui encore, l’île vit essentiellement de la pêche, de la culture de noix de coco et de l’hévéa 

Deux  distributeurs de monnaie seulement dans l’ile alors pensez à prévoir un peu d’argent au cas où…

Plongées


Côté plongée les sites coralliens autour de Koh Kood ou du parc national de Koh Rang sont plutôt en bonne santé. En revanche, inutile d’espérer voir de gros poissons, pêcheurs obligent ici on les mangent les poissons.

.