Remember, progress is not linear.

Remember, progress is not linear.

Bonjour à vous, lecteur de passage ou fidèle supporter, je vous remercie pour le temps passé à me lire.

Retour au travail dans une ambiance un peu lourde, remise en question et transformation ne génère pas que de l’enthousiasme.

Résignation et pessimisme me semble-t-il, alors, devinez quoi ?

Voici un petit article qui vous permet de changer de point de vue et remonte le moral avec quelques photo. Avoir une vision optimiste de toute situation.

Remember, progress is not linear.

Dans la vie, vous devez combattre votre pessimiste et apprendre à échouer avec fierté et pour continuer à essayer.

L’échec n’est pas une fin en soi; c’est un détour.

Remember, progress is not linear.

For evoid to fall down in the learned helplessness,you should strive to frame your failures as unstable external and specific, then to frame your successes as internal, general, and stable.

Remember, progress is not linear.

“Pessimistic behavior lead to passivity, whereas optimistic ones lead to attempts to change”

La côte est australienne est connue pour sa beauté naturelle et son environnement maritime diversifié. Les baleines y sont souvent aperçues, attirées par les eaux riches en krill. Cependant, les tempêtes peuvent également frapper la région, créant des conditions de navigation difficiles pour les voiliers. La météo peut changer rapidement et il est important d’être bien préparé pour faire face à toutes les situations.

Vivre à bord d’un voilier peut être à la fois passionnant et difficile. La vie à bord nécessite une organisation minutieuse et une capacité à s’adapter rapidement à tout changement de conditions. Pour moi, la préparation a toujours été un défi personnel. Je me suis souvent retrouvé dans des situations difficiles, mais j’ai appris à faire face à mes échecs avec fierté et persévérance.

Malgré les défis, naviguer le long de la côte est australienne est une expérience incroyable. Les vues pittoresques de l’océan et la sensation de liberté en mer sont incomparables. Il est important de rester optimiste et de continuer à essayer, même lorsque les choses ne se passent pas comme prévu.

Remember, progress is not linear.
Optimistic nice the win is coming

En fin de compte, l’échec n’est pas la fin de tout. C’est une opportunité pour apprendre et grandir, pour trouver de nouvelles façons de s’adapter et de réussir. Alors, que vous soyez en train de naviguer le long de la côte australienne ou de faire face à des défis dans votre vie personnelle, rappelez-vous qu’il est important de garder une attitude positive et de persévérer.

The Australian East Coast: Life on a Sailboat

The Australian East Coast is known for its natural beauty and diverse maritime environment. Whales are often spotted in the area, attracted by the krill-rich waters. However, storms can also hit the region, creating challenging navigation conditions for sailboats. The weather can change rapidly and it is important to be well prepared to face all situations.

Living on a sailboat can be both exciting and challenging. Life onboard requires meticulous organization and the ability to quickly adapt to any changes in conditions. For me, preparation has always been a personal challenge. I have often found myself in difficult situations, but I have learned to face my failures with pride and perseverance.

Despite the challenges, sailing along the Australian East Coast is an incredible experience. The picturesque views of the ocean and the feeling of freedom at sea are incomparable. It is important to stay optimistic and keep trying, even when things don’t go as planned.

Ultimately, failure is not the end of everything. It is an opportunity to learn and grow, to find new ways to adapt and succeed. So, whether you are sailing along the Australian coast or facing challenges in your personal life, remember that it is important to maintain a positive attitude and persevere.

Have a nice day.

About the author

Traveling around asia

Comments

  1. Yes… une belle leçon… pour nous assurer de bien vivre la vie… mais comment l’apprendre et faire sienne… six mois de mer… à se perdre… et donc se retrouver….?????

    1. Cet article n’était en rapport avec mon voyage, je profite des quelques photos prises pour l’illustration. Pour répondre,sortir de son confort et ne plus disposer de repère, d’endroit où se replier.Etre en face à soi, douter, bilan du projet voir qu’on assure et que la fatigue et la lassitude sont juste temporaires. Du coup je pourrais faire un bilan de projet 🙂 dans un prochain article.

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :