Un week-end à Paris couvre-feu

Paris sous le soleil c’est quand même bien

Paris au soleil d’hiver c’est beau : Samedi c’est la neige

C’est le week-end, en raison du couvre-feu et de l’hiver, les journées sont courtes. J’aime bien me balader dans Paris, sans but précis. Hier, samedi cela a consisté à faire un petit tour sous la neige. Elle a vite fondu, mais à empêcher le 318 de rouler, ce bus me ramène de la Ligne 1 Berault à chez moi. C’est loin d’être le chemin le plus court, le choix aurait dû être intéressant comme la ligne 11 ne désert pas la Mairie des Lilas du 15/01 au 17/01. Résultat, une heure de marche de Berault à Bagnolet, avec un sol glissant et sous une neige fondue. Donc en fait, cette balade n’a rien eu de très drôle, ce fut juste un peu d’activité physique.

Dimanche le Marché Bastille et le Port de l’Arsenal

Toute la neige à fondu, il restent la lumiére d’hiver dès l’arrivée sur le Marché Bastille, c’es très agréable même s’il est dèja 14H, les étals se vident mais l’activité reste, au loin les nuages sont éclairés par un soleil d’hier.

Un week-end à paris couvre-feu

Après plus de 2 ans de travaux, la place de la Bastille est métamorphosée elle bien plus accueillante, elle offre un immense espace piéton de plus d’un hectare qui permet un accès au port de l’arsenal et permet de gouter de facon apaisé à cet espace.

L’eau du port de L’arsenal est limpide, j’apercoi un brochet de plus de 80 centiéme, les algues sont vertes, peut être cette eau transparente s’explique en partie par l’absence de millions de tourtistes qui n’ont plus depuis des mois se rendre à Paris. Si les hotels et les restaurants sont fermés, la vie est réduite, pourtant le coté positif c’est que la ville respire, même tristement c’est plutôt bien, cela devrait inspirer pour essayer de faire mieux par la suite.

Traversée de l’église Saint-Gervais

D’aspect baroque à l’extérieur l’église Saint-Gervais, appelée aussi Saint-Protais, est la plus ancienne église de Paris. Bâtie sur les fondations du premier lieu de ̩culte connu de la rive droite à Paris, une basilique fondée entre 387 et 576 à côté d’un cimetière gallo-romain sur le monceau Saint-Gervais, Le duo des Saints Saint Gervais et saint Protais est très populaire à l’époque de la fondation de cette église.

La construction de l’église actuelle, commencée en 1494, s’est déroulée sur une période de 150 ans environ. Des dates laissées par les artisans en rappellent la progression. La chapelle de la Vierge est achevée en 1517, le chœur en 1540 et le transept en 1578. Après une longue période d’interruption, probablement causée par les guerres de religion, la nef est réalisée entre 1600 et se termine en 1620.

Cet édifice vous surprendra avec de superbes vitraux et un mobilier remarquable. Lieu de quiétude et de prière. Des petits tabourets vous invitent à la simplicité.

Print friendly, pdf & email