Aller-Retour vers la Marina Guadeloupe via Les Saintes et plus

Il serait faux de dire que la navigation autour de la Guadeloupe en Septembre est idéale. Il fait très chaud et des grains violents surviennent rapidement et vous voilà dans 30 noeuds ou plus de vent pour deux à 15 minutes et pluie battante durant 20 à 40 minutes.

Plusieurs techniques possibles réduire lorsque le grain arrive sur vous et se mettre à la cape, se mettre au moteur prêt serré grand voile choquée et attendre que ça passe.

Si le programme initial était décrit dans l’article joint ci après la réalisation fut différente.

Ca c’était le programme.

La réalisation fut différente, impossibilité de voyager pour mon compagnon, donc voyage seul dans l’idée, contrarié et un peu décu de devoir naviguer seul.

Aller-Retour vers la Marina Guadeloupe via Les Saintes et plus
En vue de ce nouvel endroit

Puis coup de chance des amis m’ont rejoint sur quelques jours au début du voyage. Initiation à la voile, j’avais prévu un amarinage sur le mouillage de la plage de L’îlet Gosier à … Gosier. Mais dans les faits nous partirons directement pour les Saintes.

Aller-Retour vers la Marina Guadeloupe via Les Saintes et plus
Le pickup vient me chercher, accueil sympa, je commence par des courses…

Au matin, nous partons pour les saintes. Direct, la veille j’avais fait une reconnaissance en sortant jusqu’à l’islet du Gosier. De quoi m’accoutumer au bateau et au environ, j’avoue que ne rien connaitre en détail m’effrait toujours. J’ai peur de tout, des écceuils, des coups de vents, des hauts fonds, de ne pas savoir faire. Pourtant il y a longtemps que je pratique et je me sens toujours aussi démuni et petit.

Aller-Retour vers la Marina Guadeloupe via Les Saintes et plus
Mon bateau du 3 septembre au 12 Septembre VIARLATA un bon Bavaria 31.

Donc une traversé pour novice, mes deux passagers n’ont jamais pratiqué la voile sur une durée significative. Ce charmant couple d’Espagnol espatriée à Paris en période de Covid-19 ont l’espériance de l’aventure, trouver un appartement à Paris alors qu’on débarque avec un premier emploi, c’est déjà l’Evrest. Là, l’expérience sera différente, patience, mal de mer et bonheur. Un cycle bien connu, naissance mort et renaissance.

Sainte en Septembre sous Covid à 16H c’est pas beaucoup de truc ouvert, une sensation de désert mais aussi d’être privilégié de pouvoir être là, avec quelques centaines de touriste au maximum.

Aller-Retour vers la Marina Guadeloupe via Les Saintes et plus
En arrivant sur les Saintes

J’avais pensé pouvoir continué quelques jours en navigation à trois, nous n’allons cependant pas trainer, direction l’islet des Cabris pour une petite visite masque , palmes et tuba, puis restau pour demain nous verrons.

La position stratégique de la Petite Martinique (ancienne appellation de l’îlet à Cabrit) en a toujours fait un lieu de sentinelle. En 1777, la France y construisit, au sommet du morne de la Pointe de Sable, une fortification nommée fort de la Reine avant d’être rebaptisée fort Joséphine. Nous ne visiterons pas cette ile, la procahine fois peut être.

Après le retour de la Guadeloupe sous domination française, le fort Joséphine devint un pénitencier à partir de 1851 mais il fut ravagé par un ouragan, le 6 septembre 1865. Il continua cependant d’accueillir des bagnards jusqu’en 1902.

En cette période de Covid-19, il est interessant de noter qu’en 1871, l’îlet à Cabrit devint un lieu de quarantaine: un lazaret, chargé de recevoir les immigrants originaires des Indes françaises, destinés à remplacer les esclaves libérés en 1848, est érigé en contrebas du fort.

Aller-Retour vers la Marina Guadeloupe via Les Saintes et plus

Donc restaurant, puis nuit dans le bateau avant un retour vers midi afin d’être de retour à la Marina avant la nuit. Ce sera le cas. Quelques images de la soirée et de la matinée. Fort agréable, décidement ce coin du monde mérite bien d’être visité, hors saison ou sans trop de monde je suis vraiment content.

La Réserve Cousteau en Guadeloupe est un environnement maritime naturel protégé. Coeur du Parc National de Guadeloupe, cette réserve marine est située en face de la plage de Malendure à Bouillante (Côte sous le vent, Basse Terre) et est composée des îlets Pigeon et de 1000 hectares de fonds sous-marins sympatiques. Ilest clair que de toutes les réserves Cousteau du monde ce n’est pas la plus extraordianaire mais c’est vraiment sympa.

A quelques 100 métres de la plage de Maladure, si vous nagez au niveau des bateau sans difficulté vous verrez Tortues et raies. Facile et divertissant, profitez aussi d’un bon poulet boucané en bord de plage après votre plongée.

En bizarrerie, ils ne trient rien, une seul poubelle pour verre, plastique et déchets organiques, la raison il paye des taxes locales pour ca. Etrange état d’esprit, cela m’a rappeler les mise en garde sur l’état des routes et les déchets le long des routes, là rien, assez propre, étrange. Puis en fait non, c’est la période électorale donc les candidats sont prêts à vous payez une bagnole pour que vous votiez pour lui, donc pendant cette période de grace, tout est beau, pour peu de temps si j’ai bien compris l’explication des locaux. Dommage, donc dépenser sans compter puis profiter, bref le paradis aussi a ses démons.

Aller-Retour vers la Marina Guadeloupe via Les Saintes et plus
Cousteau

La suite en solitaire plus tard … dans de prochains articles, mais en attendant.

Épilogue en quelques plages

Les vacances sont terminées retour au travail à 14 heures, alors voici deux trois photos des quelques plages visitées.

Petite Terre au large de Saint François

Plage de Malendure à Mahaut

Plage de la Perle à Deshaies

Grande-Anse à Deshaies

L’îlet Gosier à … Gosier.

Print Friendly, PDF & Email