Direction les îles des Saintes 20 miles

Départ à 9h préparation du bateau, contrôle et mise en conditions de deux équipiers novices.

Le bateau à quai c’est cool

Sortir de la Marina, informer Ricard et Clara des règles de sécurité.

Heureux ?

Quelques fois il faut être persévérant et tout n’est pas simple.

Au portant et avec de la houle en travers de n´est pas une allure agréable
Au large La Soufrière, surnommée « vié madanm la » en créole guadeloupéen, littéralement « la vieille dame » ,

Au passage de ce volcan en activité situé sur le territoire de la commune de Saint-Claude en Guadeloupe, le vent mollit sensiblement. La situation est bonne même si mes deux équipiers sont hors d’usage.

Un grain s’approche et nous atteindra.

Arrivée dans baie, le cale après quelques courtes risées à 27 noeud, fort heureusement après avoir affaler la grand voile.

Le calme avant le grain

Mouillage facile et rapide il s’agit de faire en sorte que le mal de mer disparaisse au plus vite. A peine amarré direction la terre pour un coca ( ne pas oublier le coca ou le sprite pour un coup de boost)

Petite promenade

Après s’être munie de 4 bouteilles de coca et d’avoir constaté que la basse saison n’est pas un vain mot nous allons déjeuner sur le bateau puis snorkeling. Ce soir restaurant au programme même si beaucoup de bar restaurants fermés, un sentiment de quiétude règne, Les’locaix trompe leur ennui avec rhum et whisky coca.

Arrivée sur la plage gentil accueil
Conclusion un tataki de thon revisité à la créole
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.